vendredi 30 novembre 2012

Momo aka Maurice Maréchal expose ses toiles

Hier, j'ai aimé aller au vernissage de Momo, rue de Saussure à Paris.

Momo, c'est le surnom de Maurice Maréchal... c'est aussi le nom qu'il a donné à son exposition éphémère dans un studio photo du 17ème. Il m'avait montré ses immenses carnets de croquis, de vie il y a quelques années qui m'avaient beaucoup touchés. Des dessins enfantins prenaient place entre les mots et racontaient son histoire. 

Dans les veines de Momo, c'est comme ça que je l'appelle depuis que son pote d'enfance Michel Gondry me l'a présenté, coule de la peinture.

Et dans la peinture de Maurice Maréchal il a de l'abstrait. Il a surtout les traits de la vie et de la mort,  flirtant parfois avec une forme primitive de violence, d'expression, de jouissance.

Chez lui, la peinture se fait matière et joue de très peu de couleurs pour crier sa forme.

Aussi, je vous propose quelques extraits de son travail exposé parce que ça vaut la peine de le découvrir autrement que par les affiches de film qu'il a réalisées (Soyez Sympa, Rembobinez).

2 commentaires: