samedi 25 février 2012

Beauté à la rose : Rosense et Utena.

J'ai testé deux produits de beauté à la rose ! 
Le premier, provenant du Japon, est un masque facial Puresa à l'essence de rose de chez Utena. Un masque hydratant à la rose contenant de l'acide hyaluronique et de l'extrait de rose. Le second est un baume hydratant pour les lèvres importé de Turquie. Avant tout, j'ai craqué sur les packaging ultra girly dans un esprit très "never pink enough" des deux produits.
Ensuite je me suis jetée dessus pour voir comment j'allais devenir magnifique en vingt minutes chrono. Peau nickel, tu m'attires... J'ouvre d'abord le petit pot Soft Lips de chez Rosense, tout petit et donc trop mimi, d'une contenance d'à peine 5ml. Une lichette de baume sur le doigt que j'applique délicatement sur les lèvres. Je sens immédiatement un parfum délicat de rose mêlé de senteurs légèrement plus acides, aux agrumes, monter. L'été fleur bon dans mes narines. J'oublie que dehors, on pleure de froid. Je me vis pâquerette dans un champ fleuri et je suis biennnnn. 
Dans la foulée, je déballe un masque japonais. Autant décupler le bonheur, je me dis, maline. Mais, comme je ne comprends rien, même en voulant bien faire, ni à l'Hiragana ni au Romaji, je regarde les images comme un enfant de cinq ans. Ca dit "toi poser masque sur visage". J'ouvre le sachet et je mets trois heures à déplier le masque. Je m'en étale plein les doigts car le masque dégouline un peu mais je ne m'avoue pas vaincue pour autant. Je cherche un coin pour le déplier... argh... trouvé ! Je déplie, j'applique vite et bien sur tout mon visage. Le masque fait donc corps avec mon visage telle une seconde peau. Et là, c'est toute la roseraie de la planète qui me rafraîchit l'odorat. Ma peau se sent bien et j'oublie tout. Quand je reviens à la vie, je jette un oeil dans le miroir. "Ahhhhh", je crie. Je me vois en héroïne d'un film d'Almodovar : La Piel que Habito c'est moi ! Mais comme je me sens bien, je m'en fous. Je laisse poser une vingtaine de minutes. J'ai l'impression que mes lèvres se repulpent et laissent derrière elles toute la sécheresse due aux températures sous zéro qu'elles viennent de vivre, les pauvres. Quant à mon visage, je le sens s'apaiser et s'enrichir. Des sensations pures... dirait la pub de produits laitiers, mais moi je dis juste une messe (basse) au nom de la rose.
L'heure tourne. J'enlève tout et je regarde. Constat : peau bien hydratée, ni huileuse ni asséchée, pores épanouis, ridules parties en vacances loin, loin. Bref, c'est la fête. Et en effet, j'ai parfaitement l'air d'avoir 15 ans, PPI (Preuve Par l'Image, ci-dessous). Je me dis qu'un bon masque à la rose c'est quand même bien mieux qu'une piqure, quoique jamais testée, à l'acide hyaluronique dans la ride ! Idem pour mes lèvres qui ont bien assimilé les bienfaits naturels de chez Rosense, marque fondée en 2005 par Gulbirlik, le plus gros producteur de rose et huile de rose au monde. Mes lèvres, devenues douces et pulpeuses, sont donc prêtes à sortir. Ca tombe bien, moi aussi !









































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire