mardi 4 mars 2014

Trinité arty chez Louis Vuitton pour les carrés : André, INTI, Kenny Scharf !

Depuis quelques années années, Louis Vuitton développe sa gamme de foulards d'artistes et de collaborations artistiques in extenso.

La marque propose en effet régulièrement des collabs avec des artistes du street art et de l'art contemporain en vogue. On se souvient de la collection graffée de Stephen Sprouse au début des années 2000, initiant la tendance, de la série de sacs et foulards signée Takashi Murakami et de l'immense Yayoi Kusama qui prêtait son obsession du pois blanc sur fond rouge, noir sur fond jaune, et son image à la marque.

Pour la saison printemps/été 2014, trois artistes du street art ont été invités à créer leur propre visuel pour le géant du luxe : André, l'homme qui promène son amour et son bonhomme sur les murs du monde entier; l'artiste chilien INTI qui fusionne le street art et l'art mural latino avec quelques motifs précolombiens et Kenny Scharf, artiste américain inspiré des comics, du graffiti et du pop art.
street art Sprouse
INTI s'est inspiré du Dieu créateur chez les Inca, Viracocha, roi de la foudre et de la tempête. Il est réputé avoir créé le soleil, là où avant lui régnait les ténèbres. Voici comment le représente l'artiste chilien :
Louis Vuitton Inti
Côté français, c'est l'artiste André qui après avoir créé un fond de gouttelettes colorées à la manière des graffeurs avec leurs bombes, a tagué un Monsieur A géant, comme on en voit sur les murs de la capitale et d'ailleurs depuis quelques décennies :
André
 Quant à Kenny Scharf, cet artiste connu pour avoir oeuvré avec Keith Haring dans les années 80, propose un all over psychédélique aux motifs astraux :
Louis Vuitton graffiti
Ces trois foulards signent la troisième saison du genre. 
PRIX : 540 € le foulard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire