lundi 27 février 2012

Neige green aux Arcs


Descendue quelques jours à l’hôtel du Golf, très joli trois étoiles situé à Arc 1800, j’ai eu la chance de profiter d’une belle ambiance conviviale pendant ce séjour au ski et surtout en toute écologie.
Ca parait tellement naturel d’imaginer le typique petit chalet en bois planté au milieu de la montagne. Or aujourd’hui, il s’agit de souligner les établissements écolo tant l’invasion du tourisme blanc a pu dénaturer la blancheur immaculée de nos chers massifs alpins. En tout cas, l’hôtel du Golf, comme l’ensemble du groupe Temmos auquel il appartient et qui jouit du réputé Eco-label Européen, joue la carte green déjà dans sa déco boisée, puis en réduisant la consommation d’eau et celle des déchets. Pour les fans de SPA, l’hôtel propose un espace bien-être avec jacuzzi, sauna, hammam et salles de massage. Les geeks eux, n’ont pas été oublié, car l’hôtel offre également un espace avec ordis et connexion à internet gratuite.


 Bar le Swing.
 
Hôtel du Golf***
Village Charvet Arc 1800
73600 Bourg-Saint-Maurice
04 79 41 43 43

Les 3èmes GMX par Enak Gavaggio


A l’occasion de la 3ème édition aux GMX (14-17 février 2012), les Monster Games de skicross aux Arcs, je me suis entretenue avec le « Dark Lord », pionnier de la discipline, également initiateur de cette course pour les 11-14 ans. Enak Gavaggio nous entraîne sur la voie du skicross.

Comment sont nés les GMX ?
En 2008, j’ai été victime d’un important accident. J’ai eu l’épaule, le sternum, le thorax, le pubis… cassés. Et pendant deux ans, je me suis préparé pour les JO où l’objectif était pour moi d’y finir ma carrière (ndr- de plus d’une décennie dans le skicross). Et durant cette préparation, j’ai eu  l’occasion de me rendre sur une petite course de skicross pour enfants à La Rozière. Ca m’a beaucoup plu. La grande tradition chez les athlètes qui arrêtent c’est de faire un jubilé mais cette perspective ne me faisait pas vraiment vibrer. J’ai alors repensé à la course que j’avais vue et plutôt que de m’orienter vers un jubilé, j’ai préféré monter quelque chose qui me permet de transmettre mon expérience. Le skicross m’a fait vivre pendant 12 ans de coupe du monde. Je voulais vraiment apporter des choses aux kids. Voilà comment sont nés les GMX. Bien sûr, j’ai mis mon nom en avant pour que ça brille un petit peu, ce qui permettait d’appâter les sponsors et donc de faciliter la création de la course. En 2010, un mois après les JO, on l’a fait.
J’avais d’ailleurs dit aux Arcs qu’il fallait faire le GMX parce que j’allais revenir médaillé olympique et il y aurait donc un gros battage médiatique. Finalement, je suis revenu sans médaille. Donc ça a fait un petit tabac au niveau des médias mais un gros tabac chez les 11-14 ans !
Oui mais même sans médaille, ton parcours en skicross est exemplaire alors la médaille aurait été le couronnement de ta carrière mais même sans, ta réputation est faite depuis longtemps. Pourquoi les kids ? Qu’est-ce qui t’intéresse chez eux ?
Ce que j’aime chez eux, c’est qu’ils s’éclatent. Quand tu deviens adulte, les choses changent. Tu peux être aigri sur certaines choses, tu râles pour tout « il fait trop froid », « la neige n’est pas bonne », « le ciel est gris », « le tracé ne me plaît pas »… En revanche, tu fais une course pour les gamins, ils sont heureux comme des fous. On en reçoit 400 dans la semaine et aucun ne va critiquer. Ils sont tous hyper contents d’être là. Ils s’encouragent au départ… J’ai un excellent retour des entraîneurs, les gamins les moins timides viennent me remercier. Et là où je vois que ça marche vraiment, c’est qu’ils arrivent évidemment avec une méga banane et ceux qui se font sortir au premier tour versent des larmes. Alors bien sûr, c’est dur de voir pleurer des mômes, mais bon ça c’est la compétition. Mais surtout, s’ils pleurent c’est qu’ils sont tristes que ça s’arrête pour eux. Et la course n’est pas encore terminée que les petits demandent quand est-ce qu’elle recommence l’année prochaine. C’est stimulant de les voir aussi enthousiastes. 
Enak Gavaggio veille sur les compétiteurs.
 Julien Lizeroux remet les récompenses aux gagnantes.
 Ophélie David remet les récompenses aux gagnants.
 Ca se finit par un tea time pour le côté Lady GaGa.
 Avec vue imprenable sur le Mont Blanc <3

samedi 25 février 2012

Beauté à la rose : Rosense et Utena.

J'ai testé deux produits de beauté à la rose ! 
Le premier, provenant du Japon, est un masque facial Puresa à l'essence de rose de chez Utena. Un masque hydratant à la rose contenant de l'acide hyaluronique et de l'extrait de rose. Le second est un baume hydratant pour les lèvres importé de Turquie. Avant tout, j'ai craqué sur les packaging ultra girly dans un esprit très "never pink enough" des deux produits.
Ensuite je me suis jetée dessus pour voir comment j'allais devenir magnifique en vingt minutes chrono. Peau nickel, tu m'attires... J'ouvre d'abord le petit pot Soft Lips de chez Rosense, tout petit et donc trop mimi, d'une contenance d'à peine 5ml. Une lichette de baume sur le doigt que j'applique délicatement sur les lèvres. Je sens immédiatement un parfum délicat de rose mêlé de senteurs légèrement plus acides, aux agrumes, monter. L'été fleur bon dans mes narines. J'oublie que dehors, on pleure de froid. Je me vis pâquerette dans un champ fleuri et je suis biennnnn. 
Dans la foulée, je déballe un masque japonais. Autant décupler le bonheur, je me dis, maline. Mais, comme je ne comprends rien, même en voulant bien faire, ni à l'Hiragana ni au Romaji, je regarde les images comme un enfant de cinq ans. Ca dit "toi poser masque sur visage". J'ouvre le sachet et je mets trois heures à déplier le masque. Je m'en étale plein les doigts car le masque dégouline un peu mais je ne m'avoue pas vaincue pour autant. Je cherche un coin pour le déplier... argh... trouvé ! Je déplie, j'applique vite et bien sur tout mon visage. Le masque fait donc corps avec mon visage telle une seconde peau. Et là, c'est toute la roseraie de la planète qui me rafraîchit l'odorat. Ma peau se sent bien et j'oublie tout. Quand je reviens à la vie, je jette un oeil dans le miroir. "Ahhhhh", je crie. Je me vois en héroïne d'un film d'Almodovar : La Piel que Habito c'est moi ! Mais comme je me sens bien, je m'en fous. Je laisse poser une vingtaine de minutes. J'ai l'impression que mes lèvres se repulpent et laissent derrière elles toute la sécheresse due aux températures sous zéro qu'elles viennent de vivre, les pauvres. Quant à mon visage, je le sens s'apaiser et s'enrichir. Des sensations pures... dirait la pub de produits laitiers, mais moi je dis juste une messe (basse) au nom de la rose.
L'heure tourne. J'enlève tout et je regarde. Constat : peau bien hydratée, ni huileuse ni asséchée, pores épanouis, ridules parties en vacances loin, loin. Bref, c'est la fête. Et en effet, j'ai parfaitement l'air d'avoir 15 ans, PPI (Preuve Par l'Image, ci-dessous). Je me dis qu'un bon masque à la rose c'est quand même bien mieux qu'une piqure, quoique jamais testée, à l'acide hyaluronique dans la ride ! Idem pour mes lèvres qui ont bien assimilé les bienfaits naturels de chez Rosense, marque fondée en 2005 par Gulbirlik, le plus gros producteur de rose et huile de rose au monde. Mes lèvres, devenues douces et pulpeuses, sont donc prêtes à sortir. Ca tombe bien, moi aussi !









































jeudi 16 février 2012

GUSTAVE KLIMT PAR JAEGER-LECOULTRE

Si j'affectionne cette Maison suisse, c'est avant tout parce que telle une madeleine de Proust, elle réveille des souvenirs familiaux. Je revois un vieil homme à la silhouette impressionnante, au tempérament énergique, au grand coeur et à la finesse d'esprit affûtée. Il avait la passion du travail et du travail bien fait. Et ne comptait pas les heures. Jamais. Celles-ci s'écoulaient sans limite, rythmées par la discrète mécanique d'une montre Jaeger, qu'il remontait à la main.
Jaeger-LeCoultre édite du grand art en matière d'horlogerie. En 2012, pour célébrer l'anniversaire de la naissance du peintre autrichien Gustave Klimt (1862-1918) à qui l'on doit le merveilleux Cycle d'Or, Jaeger-LeCoultre crée une série limitée de son célèbre Baiser. Le voici donc reproduit avec minutie en pendule Atmos, preuve que le temps n'a rien ôté à la virtuosité décorative de l'oeuvre symboliste de Klimt ayant atteint là, son point d'orgue. La pendule Atmos s'est, elle, rendue célèbre par la finesse de son mécanisme, actionné par la plus légère des variations de température, donc autonome et "éco friendly" depuis sa création au début du XXème siècle. Un temps d'avance pour ainsi dire... et un timing parfait pour cette alliance entre l'art du temps et l'Art Nouveau !
Jeager LeCoultre
 Le Baiser- Klimt.
L'un des dix exemplaires de la pendule.

lundi 13 février 2012

Saint-Valentin, mon coeur !

Si, pour ce rendez-vous kitsch entre amoureux, vous rêvez de vivre un moment inoubliable, voici des conseils tout en coeurs pour animer cette soirée.
D'abord,  un plan simple : l'oeuf dur au coeur tendre.

 
Autre option : le délicieux petit biscuit coloré. 

Les plus pressées opteront pour l'option Fauchon (meringue craquante à la fraise et coulis de fraise ou yuzu sur mousse au chocolat Passionato, le tout nappé d'une ganache vanille Bourbon et d'un velours rose) au doux prix de 25 €. Ou encore pour la version Hédiard de la Saint-Valentin (un joli coeur Mendiant au chocolat noir avec des cranberries, pistaches et amandes. Le coeur est garni avec des coeurs rouges au chocolat) au doux prix de 26 €. Quand on aime, on ne compte, alors pourquoi ne pas succomber aux deux ?
Et si d'aventure, vous avez une dent contre votre moitié, mon conseil : optez pour le superbe gâteau... à la craie !
N'hésitez pas ! Racontez comment ça s'est passé...

jeudi 9 février 2012

La Playlist d'Obama sur Spotify




Ca y est ! Le Président Barack Obama entre officiellement dans la course aux élections 2012 à travers... une playlist ! En effet,  le 44ème Président des Etats-Unis, et le plus geek de tous, a créé sa propre playlist sur le célèbre site de streaming musical Spotify et l'a ensuite postée sur son profil Twitter. Rien d'étonnant de la part ce précurseur des nouvelles technologies qui a mené une campagne en 2008 "ultra web" axée sur les réseaux sociaux. On se souvient de sa présence sur de nombreux sites du genre (Facebook, Twitter, You Tube...). Espérons pour lui que la musique, réputée pour adoucir les moeurs, lui donne des voix !
Pour les curieux, voici la liste des 28 titres choisis par Barack Obama pour lancer sa campagne et les liens pour les écouter :
No Doubt – Different People
Earth Wind & Fire Experience feat. Al McKay Allstars – Got To Get You Into My Life - (Live)
Booker T. & The MG's – Green Onions - Single/LP Version
Wilco – I Got You
The Impressions – Keep On Pushing - Single Version
Performed by Jennifer Hudson;Dreamgirls (Motion Picture Soundtrack) – Love You I Do
AgesandAges – No Nostalgia
Ledisi – Raise Up
Sugarland – Stand Up
Darius Rucker – This
Arcade Fire – We Used to Wait
Florence + The Machine – You've Got The Love
James Taylor – Your Smiling Face
REO Speedwagon – Roll With The Changes
Raphael Saadiq – Keep Marchin'
Noah And The Whale – Tonight's The Kind Of Night
Zac Brown Band – Keep Me In Mind
Aretha Franklin – The Weight
U2 – Even Better Than The Real Thing
Dierks Bentley – Home
Sugarland – Everyday America
Darius Rucker – Learn To Live
Al Green – Let's Stay Together
Electric Light Orchestra – Mr. Blue Sky
Montgomery Gentry – My Town
Ricky Martin – The Best Thing About Me Is You Feat. Joss Stone
Ray LaMontagne – You Are The Best Thing
Bruce Springsteen – We Take Care Of Our Own


mardi 7 février 2012

QUEEN MADONNA

On l'attendait au tournant, Madonna s'est imposée de pied ferme, lors de la mi-temps du Super Bowl, comme la reine absolue et incontestable de la Pop. Le 5 février dernier, Louise Ciccone a fait son show devant 120 millions d'américaines à travers un medley de quelques uns de ses meilleurs tubes qui ont marqué différentes époques de sa carrière (Vogue 1990, Like a Prayer 1989, Music 2000...). Apparue en reine dorée Cléopatrienne, ornée d'une cape rebrodée de pièces de métal de Givenchy Haute-Couture et d'une incroyable coiffe royale signée Erickson Beamon, dans un char romain tout d'or couvert et tiré par des gladiateurs en veux-tu en voilà, la star a éclipsé ses jeunes concurrentes et, dans la foulée d'une double roue avant-arrière, son âge canonique! Britney Spears, Kylie Minogue et autre Lady Gaga, n'ont qu'à bien se tenir... Madonna ne cède pas un centimètre de terrain et le montre en grand (à part un tout petit pas raté qu'on lui pardonne). Madge interprète Vogue façon "Walk Like An Egyptian" sur un parterre de covers (à son effigie) du célèbre magazine de mode. Flanquée de Nicki Minaj et M.I.A., elle joue les cheerleader sur son dernier titre Give Me All Your Luvin de Martin solveig; aux côtés de LMFAO, elle entame des pas de danse made in shufflin' sans le moindre dérapé. Puis, elle interprète Like A Prayer accompagnée de CEE Lo Green et d'une chorale Gospel dans un sublime manteau noir en cady rebrodé de sequins Givenchy by Riccardo Tisci. Bref. Minute royale, minute sexy, minute émotion. Madonna qui hume, crée, voire se nourrit des tendances et se renouvelle sans cesse depuis une trentaine d'années est fermement décidée à marquer cette nouvelle décennie au même titre que les précédentes. A voir son air radieux, sa souplesse, et son engagement à "performer", il semble que Queen Madonna parte du bon pied pour la promo de son prochain album M.D.N.A, attendu dans les bacs le 26 mars 2012.
"On dit que tout a une limite, mais les limites n’existent pas avec Madonna. Je suis heureux qu’après s’être consacrée à ses autres passions, elle soit de retour sur la scène musicale. Pas seulement pour nous donner un moment de Musique, mais aussi de Performance et de Mode." Riccardo Tisci
La tracklist de M.D.N.A:
1 - Trust
2 - Dangerous Faith
3 - Sitting on the Whole World
4 - Turn Up the Radio
5 - Waving with the Crowd
6 - Suspended to the Light
7 - Gimme All Your Luvin
8 - Crossed Fingers
9 - Birthday Song
10 - Reason & Passion
11 - Masterpiece
12 - Solar Salvation
13 - The Darkness Void
14 - Revelation

vendredi 3 février 2012

FUTURA 2050 à Paris

Futura 2000 veut qu'on l'appelle Futura 2050 !

C'est évidemment la phrase que l'on retient de ce pionnier du graffiti qui nous a fait le plaisir de revenir à Paris récemment pour le vernissage de sa nouvelle exposition.

Il avait choisi sa signature de graffeur en hommage à 2001 Odyssée de L'Espace à une époque où le 3ème millénaire semblait hors de portée de main.

Cette année, jusqu'au 29 février, l'artiste made in US a posé ses toiles chez Jérôme de Noirmont dans le 8ème, qui l'eût cru ?

Pour passer des rues de New York à la galerie ultra chic parisienne (qui abrite l'art de Jeff Koons, de Pierre & Gilles, de Bettina Rheims...), il aura fallu attendre 30 ans.

La dernière fois que j'avais eu la chance de passer du temps avec lui, c'était il y a quelques années. Il m'avait donné sa confiance et j'avais pu réaliser, en plus d'une interview, un reportage photos que j'avais fait paraître dans Clark (pseudo Alix Baki).
Quasiment une décennie plus tard, le soir du vernissage chez Jérôme de Noirmont, entre les tags qu'il offre sur ce que les fans lui tendent (livres, catalogues d'expo et même toiles!), je tends à Futura ledit magazine.

Réaction émue de l'artiste qui range le magazine dans son pantalon pour s'assurer de ne pas le perdre et fait le pitre avec moi.
 Moment magique que l'on retrouve dans le teaser de l'interview unique de Futura pour Canal Street.
Je vous conseille d'ailleurs vivement le teaser  et l'interview ultra bien menée.

Vous y découvrirez en arrière plan l'un des nouveaux travaux de Futura qui s'éloigne encore davantage du graffiti "old school" en ne laissant plus que des traces... comme des souvenirs post modernes de graffiti. Un style formel qui s'apparente à l'art conceptuel minimal.

De la maestria sans arrogance, voilà ce que nous offre Lenny Mc Gurr, a.k.a Futura 2050 !

Une heure de rires fous avec Fiasco



Fiasco c'est le tout premier spectacle d'humour écrit par Bruno Gouery.
Quoi ce nom ne vous dit rien ? Et pourtant son visage vous évoque quelque chose de familier...
Excellente impression puisque Bruno apparait dans votre écran télé comme une image subliminale. En effet, on l'a vu dans une série de publicités intitulée "le Loto et vous" de la Française des jeux, ainsi que dans la série Doc Martin de TF1 avec Thierry Lhermitte grimé en médecin chic échoué dans un village breton), et précédemment dans un programme court, "Comme un balai", diffusé sur Canal + juste avant l'Edition Spéciale. En 2010, Bruno Gouery, accompagné d'autres jeunes comédiens, interprétait sur scène Ouitche, un texte drôle et affûté de Courteline, mis en scène par Michel Galabru himself.
Cette fois-ci, Bruno Gouery revient avec son propre texte et une troupe de comédiens aussi inconnus que talentueux. Fiasco campe des comédiens en devenir et leurs tribulations.  Les scènettes sont amusantes parfois singulièrement cocasses, la répartie est fine et l'on suit les acteurs dans leurs activités de castings, figurations et autres rôles plus ou moins essentiels... Le tout avec la maestria d'un humour bien calé. N'oubliez pas votre certificat médical pour accéder à Fiasco, oui, celui qui indique que vous ne souffrez pas du coeur... vous risqueriez de mourir de rire.

FIASCO au théâtre Montmartre Galabru à Paris.
m° abbesses (ligne 12) /blanche (ligne 2).


Un second billet à prix réduit ici

Bruno Gouery dans le Loto et vous










Bruno Gouery dans Doc Martin

jeudi 2 février 2012

L'image du jour

Une rousse peut en cacher une autre !
Deux rouquines en icône de la mode... dans un milieu qui pourtant n'affectionne pas tellement les rousses à en noter les ultra rares covers et éditos mode.
Alors, profitons en !

mercredi 1 février 2012

A house in the middle of the... tree !

Vous vous souvenez de l'arbre magique avec lequel on jouait quand on était môme ? Qui aurait pu croire que la maison dans l'arbre deviendrait une tendance... c'est choses faite ! Jetez un oeil sur ces habitacles originaux. Il existe même des villages dans les arbres !
Remember the magic tree we used to play with when we were children ? Who could have imagined the dream would come true. This is done ! Have a look on houses built in the middle of the trees... and even a village !
  
 


So would you like to live there ?
Est-ce vous seriez prêt à vivre ainsi ?